Histoire et origine

Les jeux de cartes sont apparus en Europe à la fin du xive siècle, elles auraient pu être introduites en Italie ou en Catalogne.
Les plus anciens tarots connus aujourd'hui ont été faits pour la famille Visconti de Milan dans la première moitié du xve siècle .
Les carte da trionfi ou naipe a trionfi sont mentionnées pour la première fois au milieu du xve siècle en Italie du Nord. Le mot italien tarocchi et le mot français tarot sont mentionnés pour la première aux débuts du xvie siècle.
Le mot français tarot vient probablement de l'italien tarocco (au pluriel tarocchi). En français, le mot tarot a donné au xviie siècle les mots taroter et tarotage.
C'est au tout début du xvie siècle que le jeu de tarot arrive en France. Cité en 1534 par Rabelais dans Gargantua et à la mode jusqu'en 1650, époque à laquelle il était joué à trois suivant la règle de 1655, il semble qu'au xviiie siècle en France il ne soit guère plus joué qu'en Provence. Remis au goût du jour à la fin du xviiie siècle et au xixe siècle — époque à laquelle les tarots anciens appelés depuis les années 1930 « Tarots de Marseille » étaient désignés comme tarots italiens — il sera largement adopté au xxe siècle vers 1950 puis verra établie la Fédération française de tarot en 1973 qui consacrera comme officielle la règle moderne à quatre joueurs, et joué quasi exclusivement avec les cartes modernisées à enseignes françaises.
Au xviiie siècle, les cartes du jeu de tarot sont associées à la pratique de la cartomancie et utilisées depuis pour le tarot divinatoire. Les cartes anciennes à enseignes italiennes sont en général privilégiées pour cette utilisation.

 

Source Wikipedia